17 juin 2007

Un article d'Amiens métropole

Mercredi 13 juin 2007
la Tour bleue se rebelle
Le lancement de la trentième édition de la fête dans la ville s'est tenu mardi soir à Étouvie. Retour sur "La Tour Bleue"par le Théâtre de l'Unité qui a tenu en haleine des milliers de spectateurs...


La foule était massée au pied de la tour bleue et autour de la scène installée pour quelques-uns des comédiens commentateurs.
Original et époustouflant ! Tel fut le spectacle donné hier soir à Étouvie dans le cadre du lancement de la trentième édition de la fête dans la ville. Un spectacle aux allures de réelle insurrection dans la Tour Bleue du quartier promise à la démolition.
Le théâtre de l'Unité, maître d'œuvre d'un show mené avec le CSC étouvie et qui a tenu en haleine tout les habitants du quartier et des milliers d'autres spectateurs également pris à témoin a présenté une hallucinante histoire. Celle d'insurgés avec à leur tête Bleuette Delatour refusant de quitter cette tour devenue star d'une soirée.
L'assaut
L'assaut est donné, la tour s'exprime, les insurgés réclament la paix.
Alors que le compte à rebours est enclenché, avant qu’enfin elle ne s’effrondre, "On ne se rendra pas !" crient les insurgés, le GIGN approche et intervient.
"Résitons ! résistons !", "Jamais on ne se laissera faire !"...
Depuis le toit de la dame bleue, l'armée donne l'assaut... Batailles rangées, coups de feu, explosions...
“Avant que l’on ne m’engloutisse, je veux que l’on entende mon sourire (…) Avant que je ne parte, laissez moi voir la mer !” s’exprime la tour… Des élus sont demandés pour réclamer l'entente, un pacte est conclu...
Du vrai grand spectacle !

Posté par tavuki à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un article d'Amiens métropole

Nouveau commentaire